Conclusion

Dans ce TPE, nous avons présenté les différentes méthodes que les scientifiques utilisent lorsqu'ils se trouvent face à un meurtre. Ces méthodes sont diverses et variées et ont pour but de résoudre l'enquête criminelle c'est à dire d'aboutir à l’identification du meurtrier. Les scientifiques ont donc à disposition une scène de crime et un cadavre à partir desquels ils doivent extraire et analyser les indices de façon à retrouver le coupable.

Ces indices peuvent par exemple être des empreintes digitales révélées grâce à différents procédés et analysées minutieusement en laboratoire.

Sur une scène de crime les enquêteurs retrouvent presque toujours des traces de sang, traces qui peuvent révéler de nombreuses informations sur le déroulement du meurtre ou de l’agression.

Lors des meurtres où une arme à feu a été utilisée, il ne faut pas oublier d’étudier la balistique, c'est-à-dire la trajectoire de la balle ainsi que l’arme en elle-même.

Enfin, sur une scène de crime, les scientifiques utilise les insectes pour pouvoir dater le corps et ainsi découvrir approximativement l’heure du décès de la victime. Cette technique est appelée « l’entomologie » .

Voilà donc les quatre méthodes utilisées aujourd'hui dans la police scientifique pour remonter jusqu'à un criminel, mais que le progrès fera certainement évoluer dans les années à venir..

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×